BCBE, la diversité en étendard

La BCBE encourage la mixité au sein des teams. Antoinette Hunziker-Ebneter, présidente du Conseil d'administration, Amila Stoller, coach financière, et Patrick Baumann, responsable de team, confirment ce que de nombreuses études ont montré: les équipes hétérogènes ont une manière différente de relever les défis et sont mieux armées pour résoudre les problèmes, trouver des compromis et communiquer. La BCBE et son personnel ne sont pas les seuls à en tirer avantage; la clientèle y trouve elle aussi son compte.

La diversité est un sujet dans le vent. Mais ce n’est pas nouveau à la Banque Cantonale Bernoise. «La diversité est une réalité de longue date à la BCBE», insiste Antoinette Hunziker-Ebneter, présidente du Conseil d’administration. La direction de la banque s’intéresse à cette thématique depuis des années déjà. Du reste, des ateliers ont été organisés et des exemples concrets de collaboration ont été régulièrement mis en évidence à l’interne. «La Stratégie 2025 nous permet de faire progresser la diversité en permanence, poursuit Antoinette Hunziker-Ebneter, la collaboration au sein de teams interdisciplinaires est favorisée à dessein.»

«À mon sens, la diversité est vécue du moment que jeunes et moins jeunes des deux sexes, d’origine et de formation différentes, travaillent ensemble à la réalisation d’objectifs clairement définis.»

Antoinette Hunziker-Ebneter, présidente du Conseil d’administration de la BCBE


Pour Amila Stoller aussi, la Stratégie 2025 incite la BCBE à privilégier la diversité. La collaboratrice est coach financière Personnel et membre du groupe de travail Diversité. Selon elle, «il faudrait maintenant utiliser toute la palette d’instruments déjà disponibles, et à large échelle». Dans le but de réaliser ses objectifs stratégiques, la BCBE compte sur la responsabilité partagée des portefeuilles de clients entre les coachs financiers, sur le report du départ à la retraite et sur les postes à temps partiel au niveau des fonctions de direction. Tout cela facilite l’hétérogénéité. «Les rôles traditionnels sont appelés à disparaître», confirme Patrick Baumann, qui se trouve à la tête d’un team interdisciplinaire à la BCBE de Thoune.


Mieux concilier vie de famille et vie professionnelle

La BCBE propose des horaires et des modèles de travail flexibles. Elle autorise le temps partiel à tous les échelons hiérarchiques et veille à l’égalité des chances lors des promotions. La banque relève le quota des femmes parmi les cadres. En outre, elle garantit l’égalité salariale par un règlement. «En agissant de la sorte, la BCBE œuvre à l’égalité et augmente le taux d’activité des femmes», explique Amila Stoller. Pouvoir concilier plus facilement vie de famille et vie professionnelle est un objectif central. Qu’ils soient coachs financiers à se partager la gestion des portefeuilles ou cadres, les employés de la BCBE ont le droit de poursuivre leur activité à temps partiel après un congé parental. Par ailleurs, le travail hors site est encouragé. Les plans de retraite sont flexibles et il est possible d’acheter des jours de vacances. Patrick Baumann en est convaincu: «La diversité donne un attrait supplémentaire à la BCBE en tant qu’employeur.»

«La diversité signifie pour moi accepter que d’autres personnes puissent être différentes et puissent avoir des opinions différentes. Chaque personne est unique, notamment dans son comportement.»

Patrick Baumann, responsable d’un team interdisciplinaire (Thoune)


Les atouts de la diversité

Au-delà des mesures prises, la diversité se reflète aussi dans l’organigramme de la BCBE. «Armin Brun, notre CEO, est un parfait exemple. Ses collaboratrices et ses collaborateurs directs forment une équipe des plus hétérogènes», se félicite la présidente du Conseil d’administration.

La réalité est la même aux échelons inférieurs. «La plupart de mes collaboratrices et de mes collaborateurs travaillent à temps partiel», explique Patrick Baumann. «Le quota de femmes est de 50%. Il y a aussi bien des très jeunes que des personnes proches de l’âge de la retraite, si bien que nous couvrons plusieurs générations.» Chaque membre du team a des connaissances bien différentes de celles de ses collègues. «De prime abord, on pourrait voir ça comme un désavantage, souligne Patrick Baumann, alors que, en réalité, chaque personne apporte quelque chose à l’équipe et participe à la réalisation de la mission commune.» La diversité engendre donc la cohésion.

Antoinette Hunziker-Ebneter est du même avis: «J’ai la chance de faire partie d’un organe composé de personnes venues d’horizons bien différents.» À ses yeux, la théorie se confirme dans la pratique: «Le mélange est source de meilleurs résultats et de solutions novatrices.»


Un avantage concurrentiel

En mettant l’accent sur la diversité, la BCBE se positionne comme un employeur attrayant tout en profitant de la capacité d’innovation de la structure hétérogène de son personnel. «À l’heure de la numérisation, c’est un avantage concurrentiel», pense la présidente du Conseil d’administration. «La diversité nous aide à réaliser nos objectifs stratégiques. Elle permet à la banque de mieux répondre aux besoins individuels de sa clientèle, de nouer de nouvelles relations et de valoriser des potentiels.»

«La diversité signifie que chacun a les mêmes chances indépendamment de son sexe, de son âge, de son origine, de son orientation sexuelle, de son identité de genre, de son expression de genre ou de son handicap.»

Amila Stoller, coach financière Personnel à la BCBE


L’engagement, le développement durable et la confiance sont des valeurs fondamentales de la BCBE. C’est sur elles que la banque développe un esprit de partenariat dans le travail. À raison, pense Amila Stoller du groupe de travail Diversité: «La diversité compte beaucoup pour la BCBE. Nous avons besoin de celle de nos collaboratrices et de nos collaborateurs et de leurs talents pour marcher côte à côte avec nos clients et leur proposer des formules d’avenir.»

Texte: Barbara Zesiger

La politique de personnel durable de la BCBE

Dans sa Charte de développement durable, la BCBE se positionne comme un employeur soucieux du développement durable. Elle offre des conditions de travail attrayantes et favorables aux familles à tous les membres de son personnel, quel que soit l’échelon auquel ils se trouvent. La charte contient les objectifs suivants:

  1. La BCBE met au concours les postes à pourvoir – fonctions dirigeantes comprises – en indiquant une fourchette pour le taux d’occupation.
  2. La BCBE augmente la proportion de femmes parmi les cadres pour la porter à 25% d’ici 2023.
  3. La BCBE verse pour un même travail le même salaire et fait vérifier le respect de l’équité salariale par un institut externe (certificat «Fair Compensation»).

Pour plus d’informations sur la diversité à la BCBE: www.bcbe.ch/la-bcbe/portrait/diversite

Newsletter

Abonnez-vous à l’édition en ligne du magazine flash et ne ratez ainsi aucun numéro.

S'abonner maintenant

Feedback

Avez-vous des questions ou des réactions? N’hésitez pas à nous en faire part.

Écrire un message

Agenda

Manifestations de la BCBE

Remarque: en raison du coronavirus, il se peut que des manifestations soient annulées ou reportées selon l’évolution de la situation. Vous trouverez les informations à jour et les formulaires d’inscription sur: bcbe.ch/manifestations

Séminaires de la BCBE

Vue d’ensemble des séminaires organisés aux différents ateliers de la BCBE: bcbe.ch/atelier