Du courage d’échouer

On le sait tous: on apprend de ses erreurs, mais parler de ses propres échecs, c’est une autre paire de manches. Regula Lenz brise le tabou en organisant les Fail Nights – les nuits du ratage – à l’Impact Hub de Berne. Dans cette série d’événements, de courageux intervenants viennent exposer au public leur défaite dans l’entrepreneuriat.

Regula Lenz, la prochaine Fail Night a lieu le 5 mai 2022. C’est déjà la cinquième édition. Comment est née cette série d’événements appréciée du public?
On sait tous que l’être humain a besoin de faire des erreurs pour apprendre. Les tout-petits tombent des centaines de fois avant de savoir marcher. Sans erreur, pas de progrès ni d’innovation! En Suisse, on n’avait pas l’habitude jusqu’ici d’en parler ouvertement. Or, l’Impact Hub, en tant qu’entreprise, se développe en suivant le principe du fail forward (échouer vers l’avant). Nous faisons preuve de courage et osons la nouveauté. Avec ces nuits du ratage, nous proposons un espace où il est possible de parler ouvertement des échecs et d’apprendre à la fois de ses erreurs et de celles des autres.

Qui sont ces êtres courageux qui exposent leurs fiascos au public?
Ce sont des fondateurs de start-up qui ont mordu la poussière. Des entrepreneurs qui ont échoué. Des individus qui se sont retrouvés dans une impasse. Leurs présentations sont suivies d’une discussion de groupe, ce qui permet aussi aux participants qui le souhaitent de partager leurs histoires d’échecs.

Justement, quelles sont les histoires d’échecs qui vous ont le plus marqué?
Celle d’une jeune start-up qui avait lancé une opération de financement participatif pour se constituer un capital de départ. Elle a reçu tant de soutien que les coûts à payer pour les cadeaux proposés en contrepartie ont menacé de faire exploser le budget. Ici, la leçon était qu’il n’est pas toujours judicieux de viser grand. Pour ses opérations de financement participatif ultérieures, la start-up a ainsi décidé de se cantonner à un marché plus modeste.

Des erreurs se produisent. Ce qui est fait est fait. Pourquoi en parler?
Ces erreurs ne concernent pas seulement l’entreprise. La personne responsable de l’échec fait aussi partie de l’équation. Selon l’environnement et la culture managériale en place, la pression mentale est énorme. Les Fail Nights permettent de remettre le tout en perspective: les participants réalisent que l’échec est une issue à envisager. Ils comprennent que les erreurs font partie intégrante du processus d’apprentissage. Nous en avons tous commis. En reconnaissant l’aspect positif des échecs, nous grandissons ensemble.

Les erreurs peuvent donc nous permettre d’avancer. Comment faire pour mieux les apprécier?
Chaque être humain commet des erreurs. Elles sont parfois inévitables. Si elles ont déjà eu lieu, il n’y a plus de retour en arrière possible. Il faut plutôt réfléchir à notre manière de les aborder, sans pour autant y consacrer trop de temps ni d’énergie. Mieux vaut agir sans tarder. Éviter de ruminer longtemps. Parfois, on trouve une solution plus rapidement en discutant avec d’autres personnes. C’est pour cela qu’il est bénéfique d’en parler. Il est important de rediriger régulièrement son attention sur les petits progrès aussi; une seule erreur est rarement si importante qu’elle compromet tout un projet. Mieux vaut en tirer le meilleur parti et en déduire des leçons pour l’avenir.

Entretien: Barbara Zesiger
 

Participer gratuitement à la prochaine Fail Night

Jeudi 5 mai 2022, 18h30
Impact Hub Berne (5e étage)

L’Impact Hub veut donner l’impulsion à un changement de discours autour de l’échec et contribuer à briser ce qui reste souvent un tabou. Durant l’événement, des entrepreneurs parleront de leurs plantages. Parfaite illustration de la devise «L’échec est une issue à envisager», cette nuit thématique offre un espace pour parler ouvertement de ses échecs et apprendre les uns des autres.

Programme:

18:30 h    Welcome & Intro

18:40 h    Fail #1: Konkurs IT-Firma: Pascal Stürchler & Thomas Gisselbrecht

19:00 h    Fail #2: Serial-Failures: Martina Unternährer, Storyfabrics

19:20 h    Fail #3: Rosa Brille: Pascal Thormeier, Liip

19:40 h    discussion du groupe

20:00 h    Networking apéro

Les Fail Nights ont lieu deux fois par an. La participation est gratuite.

La Banque Cantonale Bernoise est l’une des principales partenaires de l’Impact Hub de Berne. Elle soutient par exemple le programme de promotion de la relève Youngpreneurs ainsi que le Lean Innovation Award.

Pour plus d’informations et s’inscrire gratuitement

À propos de Regula Lenz

Regula Lenz (30 ans) travaille depuis un peu plus d’un an à l’Impact Hub de Berne. Responsable du domaine Innovation et partenariats et titulaire d’un master en management international, elle a étudié l’économie d’entreprise.

Newsletter

Abonnez-vous à l’édition en ligne du magazine flash et ne ratez ainsi aucun numéro.

S'abonner maintenant

Feedback

Avez-vous des questions ou des réactions? N’hésitez pas à nous en faire part.

Écrire un message

Agenda

Manifestations de la BCBE

Remarque: en raison du coronavirus, il se peut que des manifestations soient annulées ou reportées selon l’évolution de la situation. Vous trouverez les informations à jour et les formulaires d’inscription sur: bcbe.ch/manifestations

Séminaires de la BCBE

Vue d’ensemble des séminaires organisés aux différents ateliers de la BCBE: bcbe.ch/atelier